English version  

Programme

Animation : Valéry DUBOIS

Mardi 3 novembre 2015

8h45-9h30
Accueil des participants

9h30 - 9h45
Introduction par Joëlle KERGREÏS, ADEME

9h45-10h15
La comptabilité Carbone vue par Hervé KEMPF

Invité spécial du colloque, Hervé KEMPF journaliste spécialiste de l'environnement apportera son regard extérieur et son recul sur la place de la comptabilité Carbone en France au regard des enjeux internationaux qui vont notamment se jouer lors de la COP 21.

 

10h15-12h00
Plénière 1 : Mobiliser les organisations en Europe
et dans le monde : les pays ont-ils saisi l'opportunité Carbone ?
La mobilisation des entreprises et des collectivités passe aussi par la mise en place de politiques climatiques ambitieuses par les pouvoirs publics.

Ce partage d'expérience présentera les prises de position et les perspectives de plusieurs pays.

  • France: Gilles CROQUETTE, DGEC
  • Chine : Sun LIANG, National Institute of Standardization
  • Hongrie : Mr Lóránt RIESZ, National Institute for Environment
  • Autriche : Hanna SCHREIBER, Environment Agency Austria
  • Belgique : Cécile BATUNGWANAYO, Agence Wallonne du Climat
  • Japon : Chikako MAKINO, Japan Accreditation Board
12h00-14h00 :
Forum et buffet
10 stands de la profession Carbone pour vous informer et répondre à vos questions :

•    Association Bilan Carbone (ABC) et l’Institut de Formation Carbone (IFC)
•    Association des Professionnels en Conseils Carbone (APCC)
•    Agence Mosaïque Environnement
•    Carbone 4
•    CERDD
•    CO2 Logic
•    Compte Epargne CO2 et O2M Conseil
•    ECO2 Initiative
•    JPC Partner et Synervie
•    World Resources Institute (WRI)


Quatre ateliers thématiques au choix

14h00-15h45
Atelier 1 - Mobiliser les achats professionnels
pour réduire les émissions de GES : c'est possible !

Animateur : Frédéric BAZILLE, 3AR


La fonction achats est un puissant levier d'action, tant au sein des collectivités que des entreprises. Le poids du poste "achats" peut représenter jusqu'à 25% du Bilan GES des collectivités. Depuis les premiers écueils où les pionniers ont pris des risques juridiques pour imposer des critères Carbone contraignants : où en sommes nous ?

 

Que vous soyez acheteurs ou fournisseurs, venez découvrir toutes les possibilités méthodologiques et techniques via des retours d'expériences variés pour agir directement sur les achats professionnels :

- éco-comparateurs

- priorité sur les actions à impacts significatifs (parc informatique, bâtiment, transports, restauration)

- niveau de détail des cahiers des charges, des réponses aux appels d'offre

- réseaux et outils

 

Optimisation des budgets des collectivités, nouveau Plan National d'Action pour les Achats Publics Durables, COP 21 à la fin de l'année : c'est le moment de se lancer dans une démarche globale d'achats responsables, réelle opportunité d'oeuvrer à la transition vers une économie circulaire.


  • Enjeux : Farid YAKER, Programme des Nations Unies pour l’environnement et Dominique VEUILLET, ADEME
  • Duo donneur d'ordre / fournisseur : Judith LALOUPO, Groupe Elior et Michèle KIENTZ, Ville et Eurométropole de Strasbourg
  • Solutions : Mise en place d'un guide sur la prise en compte du carbone au sein des marchés publics d'une région : Karim LAPP, Conseil Régional Île-de-France.

Utilisation de l'éco-comparateur SEVE pour un achat public durable des routes : Philippe POURCEL, Département de l'Hérault.

14h00-15h45
Atelier 2 - Alimentez vos papilles, pas votre Bilan GES !

Animateur : Olivia PIA, journaliste


L'alimentation, un besoin quotidien dont les citoyens n'imaginent souvent pas l'impact environnemental.

Avec 25% du bilan GES moyen d'un Français, modifier notre alimentation est incontournable pour atteindre les objectifs de réduction du changement climatique de ce siècle. La bonne nouvelle est que l'alimentation est également une pratique culturelle, qui évolue en permanence et que les leviers potentiels sont nombreux. Trois (voire plus) gaz à effet de serre différents, de nombreux postes d'émissions, des émissions de GES majoritairement d'origine non énergétique (contrairement aux autres secteurs d'activité). Pour avoir les idées claires, ne pas s'épuiser sur des actions symboliques mais bien cibler les leviers d'actions prioritiires, cet atelier "alimentation bas-carbone" propose de :

- Faire le point sur la place de l'alimentation dans les émissions de GES en France. Un point de départ présentera les modes d'alimentations des Français. Les principaux gaz, postes et mécanismes d'émissions seront présentés - Sarah MARTIN, ADEME

- Discuter de leviers d'atténuation actionnables pour accompagner les professionnels de l'amont agricole et de l'agro-alimentaire - Noël PALEZ, Entreprise BEL et Vincent COLOMB, ADEME

- De faire un point sur les initiatives au niveau des consommateurs, en restauration individuelle ou  collective : Corinne MBOW et Nicolas PUCRABEY,  Groupe ANSAMBLE

 

14h00-15h45
Atelier 3 - Quantifier l'impact GES d'une action :
pourquoi et comment ?

Animateur : Rémi MARCUS, ECO 2 Initiative


La méthode ADEME de quantification de l'impact GES des actions a été mise à disposition de toutes les organisations en septembre 2014. Depuis, de nombreuses actions on été quantifiées, à chaque fois en prenant en compte leur contexte de réalisation.

Entreprises et collectivités viendront vous présenter leur expérience, leur analyse pour la bonne mise en place d'un plan d'action et la plus-value de la méthode proposée.


- Pourquoi quantifier, pour quel besoin ? Magali SERVIGNAT, Département Saône et Loire & André DURBEC, VIVAPOLIS


- Quel intérêt d'une méthode structurée ? Fanny FLEURIOT, ADEME


- Quelles utilisations et valorisations des résultats ? Sara ABECASSIS, MEDA Manufacturing, Aurélia GRAVET, RATP & Ville et Métropole de Saint-Étienne

 

14h00-15h45
Atelier 4 - Approche Carbone et multicritères :
un choix stratégique pour l'entreprise

Animateur : Valéry DUBOIS, journaliste

Vous souhaitez vous lancer dans une démarche d'évaluation environnementale et vous êtes confrontés au choix de l'approche mono critère ou multicritères : Quelle méthode pour quel besoin ? Quel niveau de complexité ? Rapport coût efficacité ? Existe-t-il des passerelles ?

 

Avec le témoignage d'entreprises ayant testé les deux approches, avec des objectifs différents (opérationnels, stratégiques et réglementaires), l'atelier vous propose d'illustrer les liens entre ces deux approches.


Contexte, enjeux et objectifs des approches d'évaluation environnementale monocritères et multicritères :
Hélène BORTOLI-PUIG, ADEME - Le contexte français et international et les enjeux
Genèse de(s) démarche(s), contexte interne/externe et évolution des choix stratégiques au fil du temps : Baptiste DURAND, 
DOREL JUVENIL EUROPE - Comment bâtir un reporting environnemental pour animer la stratégie de développement durable de l'entreprise 
Mise en oeuvre opérationnelle : organisation interne, points méthodologiques, relation avec les parties prenantes (institutionnels, clients, fournisseurs, ONG, etc),
Emilie AUBRY, DECATHLON - Comment et pourquoi maintenir un double reporting environnemental et à quels coûts ?

Enseignement : leviers, perspectives
Céline VERRAT, TOTAL - A quelles fonctionnalités doit répondre le reporting environnemental qui s'adapte le mieux aux contraintes du futur.
     
 

 

15h45 - 16h15
Pause

16h15-18h00
Plénière 2 - Trajectoire 2°C : quels outils innovants
pour piloter sa transition ?

Depuis la fin des années 2000, beaucoup d'entreprises et de collectivités publient leurs émissions de GES dans des cadres volontaires et/ou règlementaires, avec des périmètres et des niveaux de transparence hétérogènes. Elles s'appuient sur des référentiels de calcul relativement matures, bien diffusés et peu contestés (principalement ISO 14064-1 et GHG Protocol).

 

Au-delà du calcul et de la publication des émissions de GES, quelques initiatives émergentes appréhendent différemment l'intégration de la problématique climatique par les entreprises et les collectivités. Ainsi, la prise en compte d'autres facteurs clés relatifs à la stratégie de long terme de ces organisations, apporte un éclairage complémentaire sur l'adéquation de leurs politiques au regard d'une "trajectoire 2°C".

 

- Comment les entreprises ont-elles intégrées le carbone dans leurs pratiques et quels sont les nouveaux défis ? Eric PAQUET, Groupe CASINO

- Comment mon organisation peut-elle se fixer des objectifs de long terme pertinents en alignement avec les objectifs de 2°C ? Lesley SANDER, Groupe SODEXO

- La finance s’intéresse au carbone : quels impacts pour les entreprises ? Stéphane VOISIN, KEPLER-CHEUVREUX

- Franchir une étape dans la performance carbone des entreprises : présentation du projet ACT : François MOISAN, ADEME et Pedro FARIA, CDP

 

18h30 - 21h30
Avant-première : film DEMAIN, en présence du réalisateur Cyril Dion
Projection - débat : L’ADEME vous propose de découvrir le film documentaire de Cyril DION et Mélanie Laurent avant sa sortie nationale dans le cadre de la COP 21.

Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l'éviter. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain…

http://www.demain-lefilm.com



Mercredi 4 novembre 2015

 

8h45-9h30
Accueil des participants


Trois ateliers au choix

9h30-11h30
Atelier 5 - Les biens de consommation à l'échelle des territoires :
une intégration difficile pour des enjeux réels !

Animateur : Vincent MARIEL, Carbone Consulting


Les méthodes globales de comptabilisation de GES à l'échelle d'un territoire permettent de prendre en compte le poste "biens de consommation" en général de façon grossière. Plusieurs collectivités ont compris l'enjeu d'agir sur ce poste et souhaitent disposer de données plus robustes pour affiner leur plan d'action sur ce thème dont l'enjeu est primordial dans un PCAET.

 

Sur la base des retours d'expérience de ces territoires pionniers, deux sujets clés seront débattus :


- Pourquoi zoomer sur les biens de consommation à l'échelle locale ? Elisabeth PASTORE-REISS, Greenflex & Pierre GALIO, ADEME


- Comment assurer une évaluation correcte de ce poste d'émission ? (approches méthodologiques, données, incertitudes) : Sylvain COITE, Conseil Régional Île-de-France & Julien DUMONT, Observatoire Régional Nord-Pas-de-Calais, Emilie MACHEFAUX, ADEME

 

En fil rouge : Benoit DERAM, Communauté d'Agglomération Hénin-Carvin


9h30-11h30
Atelier 6 - Démarches sectorielles : discussion ouverte sur une
dynamique qui va bien au-delà des guides !

Animatrice : Sophie GILLIER, PERIFEM


Le développement de guides méthodologiques sectoriels s'est progressivement répandu depuis 2009. Ainsi, il existe dorénavant des lignes directrices de cadrage de ces documents et une vingtaine de secteurs disposent de leur propre guide. L'intérêt de ces démarches sectorielles a déjà été démontré lors du précédent colloque. Il s'agit donc cette année :

-    d'illustrer comment certains secteurs ont appréhendé des problématiques récurrentes et communes (hétérogénéité du secteur, représentativité des groupes de travail, partage des facteurs d'émissions ...)

-    analyser plusieurs dynamiques d'échanges post guides

- présenter deux sujets émergents : l'empreinte GES des investissements financiers et l'empreinte environnementale (ACV) des organisations.


  • Yves ADAM, UNICEM
  • Emilie BOSSANNE, FCBA
  • Hugues CHENET, 2 Degrees Investing
  • Yves LENAIN, UIC
  • Jean-Pierre MAUGENDRE, ASTEE
  • Nicolas VERHAEGHE, FNTP

 

9h30-11h30
Atelier 7 - De l'empreinte Carbone du site à l'empreinte Carbone
des produits : comment passer de l'un à l'autre ?
Animatrice : Fanny PENET, O2M Conseil

- Atelier organisé par l'APCC -


Le dirigeant engage généralement son entreprise au départ dans une démarche environnementale en réalisant un Bilan GES de son organisation. Pour valoriser pleinement la démarche (écoconception, communication, performance énergétique …) il devient vite nécessaire de passer à l’empreinte de ses produits.


Cette seconde étape va reprendre certains éléments du site et faire un focus sur une partie du périmètre (production, fournisseurs, énergie, fret, ...) et parfois élargir à d’autres impacts environnementaux. 


Cet atelier présente l'intérêt de prolonger sa démarche d’empreinte carbone organisation vers une empreinte carbone produit, comment passer de l’une à l’autre et il sera illustré par des retours d’expérience d’entreprises ayant mis en œuvre ces deux démarches.


•    Bilan Carbone et éco-conception pour une démarche de progrès au service de la création de valeur -  Bertrand TRONCHON, Saveurs et Vie
•    Un procédé innovant pour améliorer la performance industrielle et l’empreinte environnementale des clients : l’exemple de Green CIP. Olivier BARRAULT, Utilities Performance
•    Comment une démarche individuelle a amené le secteur de la PLV à créer un label Eco-conception ? Christophe CHIPAULT, IDD PLV

     
11h30-13h30
Forum et buffet

Stands de la profession Carbone

 

12h45 - 13h30
Présentation de l’initiative Science Based Targets
(WRI, CDP, WWF, UNGC)
13h30-15h45
Plénière 3 - Penser Climat, une opportunité pour changer les
modèles : discussion ouverte entre acteurs du changement

CARTE BLANCHE à Emmanuel Druon, PDG de POCHECO


Pour peu que quantifier son empreinte Carbone s'intègre dans une réelle dynamique de changement, l'exercice devient, pour certains, source de compétitivité, d'innovation et de développement intelligent dans un monde sous contrainte energético-climatique.

Et si finalement, quantifier son empreinte climatique et s'évertuer à la réduire était une opportunité pour définir l'entreprise, les territoires et la société post carbone de demain ?

 

Cette plénière revisitera la stratégie des entreprises et des territoires qui ont anticipé ce changement :

Myriam CAU, Conseillère Régionale du Nord-Pas-de-Calais ; Daniel CUEFF, Maire de Langouët (Bretagne); Emmanuel DRUON, PDG de POCHECO


- Proposer un nouveau modèle plus respectueux des hommes et de l'environnement : est-ce compatible avec croissance et compétitivité ?

- Quels bénéfices générés et quelle redistribution ?

- Comment concilier innovation et maîtrise de son empreinte GES ?


  • Myriam CAU, Conseillère Régionale du Nord-Pas-de-Calais
  • Daniel CUEFF, Maire de Langouët et Conseiller Régional Bretagne délégué à l’écologie urbaine 
  • Emmanuel DRUON, PDG de POCHECO

 

15h45-16h15
Le colloque à la moulinette d'Hervé KEMPF

16h15-16h30
Conclusion : Joëlle KERGREÏS, ADEME